Save the dating hattie elliot

6854933580_2c8b688306_z

REPORTAGE -Après de nouveaux débordements vendredi, le préfet de police de Paris a rappelé à l’ordre les organisateurs du mouvement « Nuit debout », qui occupe la place de la République à Paris.Les autorités demandent notamment de ne pas poursuivre l’occupation de la place après 1h du matin, heure à partir de laquelle les choses dégénèrent parfois.Ces annonces sont plutôt bien reçues place de la République, où les commissions ont repris en présence de quelque centaines de personnes. Les restrictions horaires sont d’ailleurs respectées depuis plusieurs jours : « C’est une demande qui est respectée.

save the dating hattie elliot-90save the dating hattie elliot-8save the dating hattie elliot-56

Dans cette vidéo mise en ligne par le média indépendant Le Cercle des volontaires, Alain Finkielkraut assure qu’il était venu voir le mouvement Nuit debout « par intérêt, par curiosité, pour savoir à quoi m’en tenir, sans en passer par le filtre des médias ».

Mais le philosophe, qui a récemment fait son entrée à l’Académie française, ne sera pas resté longtemps samedi soir place de la République.

Le ton est en effet monté avec plusieurs participants, des insultes ont fusé, et Alain Finkielkraut a dû quitter les lieux.

« J’ai été expulsé d’une place où doit régner la démocratie et le pluralisme.

Donc cette démocratie c’est du bobard, ce pluralisme c’est un mensonge », réagit l’intellectuel quelques minutes après, dans cette vidéo mise en ligne sur Internet.

« Si des personnes n’étaient pas intervenues, je me faisais lyncher » « Je ne venais que pour écouter, je ne venais même pas pour intervenir ou pour faire valoir mes idées », a poursuivi Alain Finkielkraut, aux côtés de son épouse.

You must have an account to comment. Please register or login here!